Le coaching de vie.

Le coaching de vie (coaching en développement personnel), se focalise sur les blocages et les plans d’action pour atteindre un objectif clairement défini. Le coaching est orienté vers l’avenir et la projection et non vers le passé.

Les demandes en coaching de vie sont variées. Il peut s’agir de changer une habitude, améliorer sa communication relationnelle, développer ses compétences, gérer son stress, vaincre la peur, s’épanouir, etc.

 

Pourquoi faire un coaching de vie ?

Timothy Gallwey, l’un des fondateurs du coaching en développement personnel, a écrit « l’adversaire que l’on porte en soi est bien plus redoutable que celui qui nous donne la réplique derrière le filet ». Cette citation fait référence à la notion de pouvoir personnel définie comme la somme de nos potentialités, moins nos interférences.

Le potentiel représente les richesses et talents que nous avons en chacun d’entre nous. Les interférences correspondent à nos barrières, nos freins, nos points de blocage. Or rien dans notre système éducatif ne nous apprend à repérer et développer ce potentiel. Parallèlement, nous avons rarement conscience de nos interférences.

 

Ce que l’on ne nous apprend pas à l’école :

 

  • L’écoute de soi

Être à l’écoute de ses sensations, ses émotions, ses signaux corporels et sa dynamique mentale favorise une bonne connaissance de soi. C’est un pilier pour le développement de notre intuition. L’écoute de soi nous permet d’identifier rapidement nos besoins, nos désirs et d’évaluer si une situation nous est agréable ou désagréable.

Le développement des maladies psychosomatiques et des risques psychosociaux tel que le burn-out est la conséquence directe d’une écoute de soi défaillante.

 

  • La compréhension de soi

La compréhension de soi donne accès à ses mécanismes internes et à l’origine de ses motivations personnelles. Elle facilite l’estime de soi. C’est une étape importante pour accéder à l’autonomie et sortir des modes réactionnels. C’est une carte pour se fixer des objectifs cohérents avec ses aspirations profondes, un chemin vers l’épanouissement personnel et un axe pour être heureux.

Se comprendre et comprendre les autres facilitent l’assertivité et améliorent la qualité des relations humaines. Cela nous permet d’oser dire non à des situations qui ne nous correspondent pas, sans pour autant culpabiliser, et tout en respectant l’espace d’autrui.

Seules l’écoute et la compréhension de soi peuvent nous permettre de repérer et déjouer les interférences nuisant à l’expression de notre potentiel.

 

  • La confiance en soi

Il n’est pas possible de réussir pleinement sa vie privée et sa vie professionnelle sans confiance en soi. Avoir confiance en soi est indispensable pour oser agir et avancer vers ses rêves. C’est un ingrédient indispensable pour l’affirmation de soi.

 

  • La maîtrise de soi

La maîtrise de soi est un concept important de développement personnel. C’est la capacité à contrôler nos émotions et nos réactions comportementales, lorsque cela est nécessaire. Elle est importante pour développer des attitudes relationnelles saines, mais également pour atteindre ses objectifs. La maîtrise de soi permet de poser des actions constructives et orientées vers les buts que l’on s’est fixés. Elle permet de surmonter ses pulsions immédiates pour mener à bien ses projets.

Exemple : la maîtrise de soi est utile pour vaincre la procrastination.

Ainsi, l’écoute, la compréhension, la confiance et la maîtrise de soi sont des moyens d’accéder à une plus grande autonomie et de rester maître de sa vie. Ce sont également des atouts nécessaires pour trouver sa voie, être heureux et vivre pleinement. Notre système d’apprentissage nous offrant rarement les clés pour affiner ces compétences, elles sont généralement intégrées au processus d’accompagnement du coach en développement personnel.

Parallèlement, un certain nombre de freins peuvent nuire à l’expression de notre potentiel.

 

Les demandes : 

Les demandes en coaching de vie (de développement personnel) sont variées. Il peut s’agir de changer de vie, changer une habitude, améliorer sa communication relationnelle, développer ses compétences, gérer son stress, vaincre la peur, s’épanouir, etc.

Pour répondre à ces attentes, la démarche de coaching de vie intègre généralement les aspects suivants : 

 

Améliorer sa connaissance de soi.  

Pour se développer sur le plan personnel, une bonne connaissance de soi semble un bon point de départ. Se connaître, c’est avoir une représentation juste de sa personnalité, de ses modes de fonctionnement, de ses ressources humaines (talents et axes d’amélioration), de ses cartes du monde (la manière dont on perçoit la réalité). Cela permet à la personne de se définir à l’instant présent, mais également d’identifier jusqu’où elle peut aller. Pour arriver à bon niveau de connaissance personnel, il convient de :

 

  • Faire la différence entre son identité sociale et son identité réelle.

Dans cette optique, sous la supervision du professionnel certifié, le coaché se détache peu à peu de ses « étiquettes » liées à son statut, son métier, son appartenance socioculturelle, ses avoirs, ses réussites et échecs passés par exemple. Bien au contraire, le coaché est accompagné dans la découverte des différentes facettes de sa personnalité, de ses attitudes et comportements, de ses mécanismes psychiques, de ses préférences, de ses modes d’interactions, etc.

 

  • Identifier ses valeurs, ses principales croyances, ses cartes du monde.

Les valeurs correspondent à ceux à quoi nous attachons de l’importance. Une personne qui vit en harmonie avec ses valeurs aura plus de chance de s’épanouir. A contrario, une personne ignorant ses valeurs ou ne les respectant pas sera plus encline à vivre des frustrations, des mécontentements ou des dévalorisations de soi. Cependant, nous ne sommes pas habitués à nous interroger sur nos valeurs personnelles. Identifier ses valeurs nécessite une introspection plus longue que l’on pourrait l’imaginer en premier abord. Dans ce contexte, le soutien d’un professionnel de la relation d’aide (coach personnel, thérapeute, sophrologue…) peut être aidante.

 

  • Être conscient de ses talents et de ses points faibles. 

 Il est difficile de porter un regard objectif sur soi. Être accompagné par un coach personnel permet de bénéficier de feedbacks bienveillants et neutres. L’objectif in fine est de s’appuyer sur ses talents, et de mettre en place des stratégies d’apprentissage adaptées pour se développer sur le plan personnel et professionnel.

 

  • Savoir où l’on va et ce que l’on souhaite. 

Comment développer sereinement un projet de vie, qu’il s’agisse d’un projet personnel ou de projets professionnels, sans avoir clarifié ses envies, ses ambitions et ses rêves ? Comment trouver l’énergie nécessaire pour avancer si l’on ne sait sur quels leviers s’appuyer pour se motiver ? L’une des premières étapes d’un coaching personnel est d’aider le coaché à explorer ses aspirations profondes.


Améliorer sa compréhension de soi.
 

Se connaître permet de mieux se comprendre. Un coaché arrive à une bonne compréhension de lui-même lorsqu’il est capable de mettre du sens dans ses différents actes, comportements et émotions. Accompagné de son coach professionnel, il explore les différentes facettes de sa personnalité, y compris ses zones d’ombre. Il apprend à identifier ses mécanismes de défense, d’évitement et de résistance. Il en comprend l’origine, ce qui lui permet une prise de recul et des prises de conscience. Cet accompagnement personnalisé lui offre la possibilité de modifier progressivement ses comportements dommageables, d’accéder à une meilleure estime de lui-même, et globalement d’avoir une meilleure emprise sur lui-même.

 

Améliorer sa conscience de soi. 

L’un des bénéfices du coaching, qu’il s’agisse de coaching de vie ou de coaching professionnel, est de permettre au coaché d’apprendre à lâcher prise progressivement et à être mieux ancré dans l’instant présent. Cet état de présence lui facilite l’accès à la conscience de soi et l’écoute de soi dont les bénéfices ont été évoqués plus haut.

 

Améliorer ses compétences relationnelles. 

Mieux communiquer, mieux gérer ses émotions, améliorer son assertivité, développer son intelligence émotionnelle sont autant de bénéfices que l’on peut attendre d’un travail de développement personnel. Le développement de ces compétences facilite l’aisance relationnelle et améliore la qualité des relations interpersonnelles.

 

Développer ses savoir-être et ses savoir-faire.

Les savoir-être désignent la capacité à adopter les attitudes et comportements adaptés à une situation donnée. Parallèlement, les savoir-faire désignent ici l’aptitude à exploiter les ressources à sa disposition, en utilisant au mieux ses potentiels et qualités requises, tout en limitant ses interférences. L’amélioration des savoir-faire et savoir-être peut prendre des facettes diverses telles que le développement de l’empathie, l’amélioration de sa posture, la recherche de paix et de calme intérieure ou le fait d’adopter des habitudes contribuant à mieux vivre. S’engager dans une démarche de développement personnel revient à travailler sur ces différents aspects.

 

En conclusion, un coaching de vie (de développement personnel) ne fera pas d’une personne un « super héros ». En revanche, grâce à l’introspection et la dynamique qu’il instaure, ce type de coaching de vie contribue grandement à aider le coaché à mieux se connaître. La finalité est de développer un comportement libéré de ses conditionnements, de « devenir soi », de vivre en harmonie et de reprendre le contrôle de sa vie personnelle.

 

Coaching Enfant

J’accompagne votre enfant dans la découverte et la mobilisation de ses ressources personnelles. En effet, mon but est de l’amener à s’approprier toutes ses forces afin qu’il surmonte, par ses propres moyens, des situations problématiques telles que :

•Timidité

•Manque de confiance

•Manque d’estime de soi

•Peurs

•Relations difficiles avec autrui

•Hypersensibilité

•Troubles de la concentration

•Difficultés scolaires

 

(Pré)adolescent

Parfois le préadolescent a besoin de parler, mais n’ose pas toujours se tourner vers son entourage, ses parents ou ses amis pour le faire. Il a aussi besoin de trouver ses repères, ses propres valeurs, s’affirmer, gagner en indépendance, alors même qu’il doit souvent faire des choix importants d’orientation qui détermineront en partie son futur professionnel.

J’offre aux  jeunes les moyens de s’exprimer librement sur leurs difficultés, leurs besoinsleurs craintes et définir leurs objectifs.

Suite à cela, nous entamons ensemble un travail pour activer ses ressources et ses forces intérieures.